fbpx

31 MAI

Livres de cinéma, livres d'auteur: Présentation de la parution espagnole de Les cinémas d’Afrique des années 2000 d’Olivier Barlet

Depuis deux décennies, des ruptures profondes s’opèrent dans les cinémas africains pour différentes raisons : un nouveau rapport au réel, des stratégies esthétiques renouvelées et l’émergence d’un cinéma populaire postcolonial. Dans ce livre, Olivier Barlet aborde les questions critiques soulevées par ces évolutions, offrant une vision personnelle du développement récent d’une cinématographie encore peu connue, mais qui peine à prendre sa place dans le cinéma mondial. Ce livre, qui a également été traduit en anglais et en arabe, constitue une synthèse indispensable pour bousculer les idées reçues et enrichir l’approche du cinéma en tant qu’art critique. “Le travail d’Olivier Barlet, chercheur infatigable et critique passionné des cinémas africains, est à saluer.” (Cahiers du Cinéma) « Le nouvel ouvrage de référence sur tous les sujets que traite le cinéma en Afrique ». (Slate Afrique) « Olivier Barlet est une encyclopédie vivante du cinéma africain ». (Jeune Afrique)

Présentation inaugurale par Juan Jaime (Casa África) et Mane Cisneros (FCAT)

Événement en ligne par ZOOM

Langues disponibles : espagnol et français

Inscriptions dans la limite des places disponibles

Suivez cet événement sur nos réseaux sociaux !

INTERVENANT:

Olivier BARLET. Il a été agent littéraire et traducteur d’ouvrages sur l’Afrique avant de se consacrer à l’étude des cinémas d’Afrique et à la critique pour divers magazines (Africa international, Afrique-Asie et Continental), puis depuis 1997 pour Africultures où il a publié près de 1800 articles. Il est conseiller à la programmation du Festival des films d’Afrique d’Apt et de la page Docmonde sur le site tenk.fr. Principaux ouvrages publiés : Les Cinémas d’Afrique noire, le regard en question, L’Harmattan, 1996 (prix Art et Essai du CNC 1997 et traduit en anglais, italien et allemand) et Les Cinémas d’Afrique des années 2000, L’Harmattan, 2012 (traduction en anglais, arabe et espagnol).

MODÉRATEUR:

Journaliste, critique de cinéma, formateur Médias France, il a conçu depuis plusieurs années, des reportages, des émissions de cinéma notamment pour RFI. Il est également réalisateur de films, auteur d’ouvrages sur le 7ème art dont un livre sur le cinéaste Djibril Diop-Mambety. Il collabore à diverses publications ou éditions numériques comme La Lettre de la francophonie. Michel Amarger est cofondateur du réseau informatique Africiné, de la Fédération Africaine des Critiques de Cinéma, et de la structure Afrimages. Il a cofondé la revue panafricaine Awotélé. Consultant et programmateur pour des festivals, il coordonne débats et tables rondes tout en enseignant la pratique du cinéma à l’Université de Paris. Michel Amarger est adhérent au Syndicat Français de la Critique de Cinéma. PHOTO: Philippe Ammon.