fbpx

Zaho zay, film coproduit par Madagascar, France et Autriche, sera dans la section compétitive

Zaho Zay est un « western noir de Madagascar » réalisé par Maéva Ranajavojaona, cinéaste française d’origine malgache, et tourné dans une prison surpeuplée de Fianarantsoa

La ville de Tarifa accueille la 18ème édition du Festival de Cinéma Africain de Tarifa-Tanger FCAT entre le 28 mai et le 6 juin 2021, festival transfrontalier du sud de l’Europe sur les cinémas d’Afrique et ses diasporas. Cette rencontre culturelle et cinématographique s’organise annuellement entre deux continents, l’Europe et l’Afrique, deux pays, l’Espagne et le Maroc et deux villes, Tarifa et Tanger.

Zaho Zay raconte l’histoire d’une femme qui travaille comme gardienne dans une prison surpeuplée de Madagascar. Elle passe sa vie à rêver de son père, un meurtrier qui l’a abandonnée quand elle était enfant, après avoir tué son frère. Dans son imagination, le père est devenu un criminel mythique qui parcourt le pays et jette des dés magiques pour décider qui sera sa prochaine victime. Elle espère secrètement qu’il se retrouve un jour parmi les prisonniers. Quand un nouveau prisonnier dit connaître son père, ses fantasmes se transforment en cauchemars.

Maéva Ranajavojaona, la réalisatrice, a déclaré : « Avec ce film, j’espère que les spectateurs considéreront Madagascar comme une île qu’ils ne connaissaient peut-être pas encore et qu’ils n’en savent pas grand-chose après l’avoir vue. J’espère que Zaho Zay éveillera leur curiosité assez longtemps pour qu’ils voyagent. Ou qu’ils prennent davantage conscience des personnes qui luttent pour la dignité et la vie dans un endroit très difficile ; ou qu’ils réalisent qu’ils ont beaucoup de messages universels et beaux à partager avec le monde ».

Maéva Ranajavojaona a écrit, produit et réalisé deux courts métrages qui ont été projetés et récompensés dans plusieurs festivals, dont le Festival international de Rotterdam et le Festival de Cannes. Zaho Zai est son premier long métrage, primé au FIDMarseille, en France, et à Finale, en Autriche. Depuis 2017, Ranajavojaona travaille comme scénariste, réalisatrice et productrice pour Subobscura Films.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *